Jeudi 30 juin, c'était conseil .....Quoi de neuf ?

Publié le par lesbeurots

Etaient absents : Mr PIDANCET – Mme PELLETIER

Monsieur le Maire prend la parole et aborde entres autres, les sujets suivants :

L’éclairage public

Suite au  travail de la commission en charge, il a été décidé d’éteindre l’éclairage public dans certaines zones à compter du 1 août 2016 pour la plage horaire suivante : 23h--- 5h. Ces horaires ne seront pas figés et le fait d'éteindre ne nuira pas aux usagers.

Réaménagement de la rue de Besançon

L’architecte paysagiste « BUREAU DU PAYSAGE assistera la commune pour l’étude de faisabilité. Différentes lignes du projet seront tracées pour déboucher sur un chiffrage. Après validation du projet, la commune pourra déclencher les demandes de subventions. Viendra ensuite, l’appel d’offre pour le choix d’un maitre d’œuvre.

TRAFIC SUR LA RN83

Mr le Maire a reçu le collectif Arboisien. Ce collectif créé à Arbois à l’initiative des familles Bosmet, Briod, Charmasson, Duboz et Gerbet, rejoint d’autres collectifs qui se sont formés dans plusieurs villes et villages, entre Bersaillin (sortie de l’autoroute A39) et Besançon. Ils demandent l’interdiction des transits internationaux sur la RN 83 et leur orientation obligatoire sur l’autoroute. Notons un trafic de 15 % de Poids Lourds par jour dont 1/3 en désserte locale.

A l’époque, Mr CRETIN, Maire avait déjà entamé des tractations avec le Préfet du Doubs pour interdire les poids lourds internationaux, mais la demande n’avait pas abouti.

Le maire de Beure soutien ce collectif par un courrier qui lui sera envoyé dans les prochains jours.

Mr le Maire demande au conseil de valider cette décision ....Mr PROST vote contre

INTERMARCHE

La grande surface INTERMARCHE avait mis son projet de construction entre parenthèse car « LECLERC » devait s’installer sur le site de Chrysopolis (ex Delbard) ; Mais  La commission départementale d'équipement refuse l'implantation de l'enseigne Leclerc à la place de la jardinerie Chrysopolis de Besançon.

Suite à ce refus, le projet est relancé par INTERMARCHE et la fermeture de la station AVIA sera conditionnée au projet d'implantation d'INTERMARCHE.

Publié dans Vie municipale

Commenter cet article